" />
Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de patient

Marcher a la suite du christ

                 MARCHER A LA SUITE DU CHRIST

 

 

Suivre le christ, selon l’enseignement de l’Evangile est notre règle suprême. Cela signifie que même aujourd’hui l’appel à être chrétien continue à être l’appel à vivre le radicalisme évangélique, à faire connaître le christ et le règne de Dieu.

 

L’ENGAGEMENT A SUIVRE JESUS CHRIST

 

Pour être a la suite du christ l’église nous demande de passer par le baptême. ‘naître de nouveau’ se convertir créer une différence entre celui que j’étais et celui que je veux être. Jésus donna à nicodème une condition pour entre dans le royaume de Dieu ; être baptise.

Au jeune homme riche il dira :’va, vends tous ce que tu as, vient et suis moi’.

Jésus demande un détachement total de notre vie temporelle pour ne s’attacher qu’a lui un dépouillement de ce qui nous empêche d’être a sa suite.

En chemin, il marche vers sa mort et sa résurrection qu’il annonce. Mais les disciples le suivent sans comprendre, mais ils le suivent. L’engagement à suivre jésus nous invite à se mettre dans la pirogue et ramer avec les autres vers une destination inconnue.

A la maison il leur propose une règle de vie selon Dieu, qui bouleverse ce que les hommes font et pensent.

- Qui veut être le premier qu’il soit le serviteur de tous.

-  Mieux vaut entrer manchot ou borgne ou estropié dans le royaume de Dieu.

-   Vends tout ce que tu as donne aux pauvres et suis-moi.

-    Les premiers seront les derniers.

C’est jésus lui-même qui est la seule règle de vie du chrétien, vivre dans l’église c’est prendre part à la manière d’être de jésus, c’est vivre le triple amour.

 

LE TRIPLE AMOUR

 

1.     Vivre comme le christ (amour de ressemblance).

2.     Vivre avec le christ (amour d’intimité).

3.     Vivre pour le christ (amour d’abandon).

 

 On devient chrétien avant tout par amour pour Dieu et les hommes et ou mieux pour le christ et son règne.

Ne pas aimer, ne pas servir et ne pas témoigner serait cessé d’être chrétien.

 

1.     Vivre comme le christ

Toute vocation est une réponse de l’homme à l’appel de Dieu et cette amour de ressemblance se vérifie pour un chrétien dans l’imitation de jésus-christ. Par le baptême le chrétien à reçu le triple effets de s’unir au christ et par lui au père et à l’Esprit saint, de s’insérer dans l’immense assemblée fraternelle de l’église et de participer activement à la mission de l’église.

Que devons nous imiter de la conduite du christ :

En plus de toutes les bonnes choses que le christ nous a laissé nous retenons ces deux points

1-    Lavement des pieds (jean13,14-15) : Geste par lequel jésus se présente comme modèle de perfection, mais qui demande la vertu de l’humilité dans sa triple dimension. Par rapport à Dieu, elle est la reconnaissance de sois comme créature faible et fini ; Par rapport à autrui, elle est la reconnaissance et admiration sans envie des qualités d’autrui ; Par rapport à sois même, elle est l’acceptation de ses qualités et ses limites.

L’humilité est le fondement de la perfection chrétienne. Selon saint Ignace :’ elle permet d’imiter le christ notre seigneur et lui ressembler plus effectivement’.

 

2-Le port de la croix, ou mieux l’esprit de sacrifice.

   La croix comme une réalité intrinsèque de la marche à la suite du christ (Mt16, 24) beaucoup d’entre nous n’accepte pas une certaine mort comme passage obligatoire à la vraie vie. A la moindre souffrance ou contrariété, on exige une solution sans délai.

L’imitation du christ engage tout l’être jusqu’au témoignage du martyr ‘avoir le courage de souffrir la persécution pour le nom du christ’ (Mt5,11), mais un autre type de martyr que les jeunes n’aiment que très peu est le témoignage de la vérité.

 

2-Vivre avec le christ

    Il ne suffit pas de vivre seulement comme le christ en imitant humblement sa conduite extérieure, il faut aussi vivre avec lui c’est-à-dire partager son intimité.

En effet, qui pourrait prétendre marcher à la suite du christ sans une vie de prière personnelle sans faire l’expérience de Dieu, sans de moment de silence intérieure.

 

3-vivre pour le christ

   La vocation chrétienne n’est pas seulement communion avec le christ, elle est également une vie en communion fondamentale avec l’homme. Paul l’a explicitement témoigné lorsqu’il exhorte les chrétiens de s’aimer.

 

 

La marche à la suite du christ nous renvoie aux conditions fixées par lui-même :

-         l’amour du père et du prochain

-         prendre sa croix

-         marcher sans regarder en arrière

Nous devons rester fidèle à l’invitation toujours actuelle du christ :’ demeurez en moi comme moi en vous’ Jean15,4

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :